Des soldats tombés dans l’oubli

mercredi 26 juillet 2017
par  Francis RENOUT
popularité : 5%

Relevés des archives départementales de Seine Maritime concernant les Soldats décédés et inhumés à l’hôpital du couvent de la charité de Grainville la Teinturière.( Années 1741 à 1761)

PNG - 483.7 ko

Suite à des recherches personnelles, je me suis apreçu qu’un grand nombre de soldats, originaire de régions différentes, étaient décédés et inhumés dans le cimetière de l’hôpital du couvent de ce village du Pays de Caux.

PNG - 689.3 ko

Souvent, on recherche des ancêtres, sans trouver de réponses à nos questions ! Qui aurait pu imaginer, que parmi ceux-ci, certains furent soldats et qu’ils étaient décédés loin de leur région d’origine ! Il est très difficile d’en retrouver leur trace ! Voilà pourquoi, j’en ai fait les relevés, afin d’apporter quelques informations à ces familles.

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Historique de l’hôpital du couvent de la charité de Grainville la Teinturière :

Au moyen-âge, avant la fin du XIIIe siècle, il y avait une léproserie Saint-Jacques près du « bois malade ». Cette maladrerie devint inutile et Louis XIV en donna les biens (1695) à l’hôpital de Grainville fondé 3 ans auparavant par Pierre de Bec de Lièvre, marquis de Cany.
Il en fit élever les bâtiments en 1700, avec une entrée principale rue du Calvaire, où l’on peut voir l’écusson des Bec-de-Lièvre, et la date de fin de construction « 1706 ». RAFLB Date Dans les premiers bâtiments en forme de H, à gauche, on trouve l’escalier d’honneur avec, dans un hall, les portraits des fondateurs et bienfaiteurs. A droite se trouve la chapelle ayant pour patronne la Sainte Vierge.

PNG - 1.2 Mo

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Relevés des archives, liste des soldats :

Jacques Galand, dit Thony, cavalier de la compagnie, maître de camp du régiment de Beauvilliers, 22 ans, fils de Julien et de Héleine Petit, natif de Thony aux bœufs, diocèse de Châlons en Champagne, décédé le 23 juin 1746.(vue 6)

Claude Bertucat, 57 ans, natif de Chatel de montagne en Bourbonnais, diocèse de Clermont en Auvergne, fils d’Amable et de Françoise Duverger, marié à Geneviève Dampierre, garde blessé et décédé le 16 octobre 1746.(vue 6)

Juste Amable Bon De Guilly, lieutenant d’infanterie dans le régiment de Touraine, 33 ans, natif de Rouen, paroisse Saint Vivien, fils de messire Jean Baptiste De Guilly, ecuyer, seigneur, patron de Gueutteville, correcteur en la cour des comptes, aides et finances de Normandie, et de Jeanne Marguerite de Manseau, décédé le 9 avril 1747.(vue 9)

Charles Pajot, dit Latour, brigadier au régiment des dragons de la Reine, compagnie Descajeul, natif de Bayeux, paroisse Saint Sauveur, 55 ans, fils de Pierre et de Marie Cohue, décédé le 15 novembre 1754.(vue 12)

Pierre Gasselin, dit Saint Pierre, soldat au bataillon de milice de Blois, compagnie de Saint Loup, natif d’Auton, paroisse de Chartres, 22 ans, fils de Jean et de Marie Baumont, entré à l’hôpital le 5 juillet 1757, ayant mal à la poitrine et vomissant du sang, décédé le 12 juillet 1757.(vue 15)

Hilaire Paumier, dit la Déroutte, soldat au bataillon de milice de Blois, compagnie de Barville, natif de Château vieux, paroisse d’Orléans, 27 ans, fils de René et de Catherine Patin, entré le 2 juillet 1757, ayant mal à la tête, avec une fièvre maligne, décédé le 17 juillet 1757.(vue 15)

Georges Le Nain, dit la Fontaine, soldat au bataillon de milice de Blois, compagnie d’Huetteau, natif d’Unverre, diocèse de Chartres, 21 ans, fils de Georges et de Madeleine Perrière, entré le 12 juillet 1757, ayant mal à l’estomac et à la poitrine, décédé le 29 juillet 1757.(vue 15)

PNG - 563 ko

Jean Paquet, dit Contois, soldat au bataillon de Blois, compagnie d’Huetteau, natif d’Arroux, diocèse de Chartres, 26 ans, fils de Pierre et de Jeanne Tachs, entré le 2 octobre 1757, ayant mal à la poitrine, ayant de la fièvre, décédé le 8 octobre 1757.(vue 15)

François Robignaux, dit Lalouette, soldat au régiment d’Angoulême, compagnie de Dudoguion, natif de Saint Quantin, diocèse de Périgueux, âgé de 30 ans, filsde Jean et d’Antoinette Malleville, entré le 15 avril 1759, ayant mal à la poitrine, décédé le 11 mai 1759.(vue 17)

François Bannier, dit Laforge, dragon au régiment de Flamarens, compagnie de la Hays, natif de Bouville, diocèse de Chartres, 35 ans, fils de Jacques et de Marie Lièvre, entré le 6 juin 1759, ayant mal à la poitrine, décédé le 27 juin 1759.(vue 17)

Antoine Rousset, dit Saint Louis, soldat au bataillon d’Angoulême, compagnie de Rochejoine, natif de Saint Julien en Limousin, juridiction de Limoges, 29 ans, fils d’Antoine et de Catherine ….., entré le 17 octobre 1759, ayant mal à la poitrine, décédé le 1 novembre 1759.(vue 18)

Léonard Rouyer, dit la Ramée, soldat au bataillon d’Angoulême, compagnie des Gentis, natif de Bigour, diocèse de Limoges, 20 ans, fils de Piere et de Jeanne …., entré le 17 février 1760, ayant une fluxion de poitrine, décédé le 23 février 1760.(vue 18)

Barthélémy Denoyers, dis des Noyers, soldat au régiment de Simaixant, compagnie Dujenay, natif de Niort, paroisse Notre Dame, diocèse de Poitiers, 20 ans, fils de Jean et de Renée Abeletier, entré le 13 avril 1760, ayant mal aux côtes, décédé le 17 avril 1760.(vue 19)

François Gaufreteau, dit Vide Bouteille, soldat au régiment de Saint Maixent, compagnie de Nayré, natif de Marnay, diocèse de Poitiers, 21 ans, fils de François et de Marie Charpentier, entré le 10 avril 1760, ayant mal de côté, décédé le 19 avril 1760.(vue 19)

Jean Philippe Cauvet, dit Cauvet, dragon au régiment de Flamarens, compagnie de Bruet, natif d’Arras, paroisse Saint Sauveur, 25 ans, fils de Jacques et de Marie Jeanne Douey, entré le 26 avril 1760, ayant de la fièvre, décédé le 29 avril 1760.(vue 19)

Julien Erre, dit la Douceur, soldat au bataillon de Blois, compagnie de Blandainville, natif de Dangeau, juridiction de Châteaudun, diocèse de Chartres, 25 ans, fils de François et de ….Hue, entré le 7 mai 1760, ayant mal à la gorge, décédé le 12 mai 1760.(vue 19)

François Simmonet, dit la Ramée, soldat au régiment de Maixent, compagnie de Monchenin, natif de Niort, paroisse Notre Dame, 22 ans, fils de Michel et de Françoise Laperfeuille, entré le 15 mai 1760, étant blessé, décédé le 26 mai 1760.(vue 19)

Jacques Rouineaux, dit Lafleur, soldat au régiment de Saint Jean d’Angely, compagnie de Monnereaux, natif de Berneville, diocèse de Saintes, 32 ans, fils de Jacques et de Catherine Maillon, entré le 26 mai 1760, ayant mal de côté, décédé le 30 du même mois.(vue 19)

PNG - 628.6 ko

Jean Marcadier, dit Lalancette, soldat au bataillon de Saint Jean d’Angely, compagnie de Rougier, natif de Nevy, diocèse de Saintes, juridiction de Monlieu, 24 ans, fils de Jean et de Marie Revest, entré le 21 juin 1760, ayant mal à la poitrine, décédé le 26 juin 1760.(vue 20)

Vivien Fauraux, dit la Flèche, soldat au régiment de Saint Jean d’Angely, compagnie de Bonnegens, natif de Chérac, diocèse de Saintes, 22 ans, fils de Pierre et de Marguerite Brunet, entré le 11 août 1760, étant blessé, décédé le 22 août 1760.(vue 20)

Jean Le Merle, dit brise bataille, soldat au régiment de Blois, compagnie Blandainville, natif de Salber, diocèse de Bourges, juridiction de Romorantin, 25 ans, fils de Pierre et de Marie Auger, entré le 24 novembre 1760, ayant mal à la poitrine, décédé le 1 décembre 1760.(vue 20)

Louis Savigny, dit de rosiers, soldat au bataillon de Blois, compagnie de Longuevau, natif de Beaussy, diocèse de Chartres, juridiction de Beaugeney, 25 ans, fils de Jacques et de Marie Meunier, entré le 16 février 1761, ayant un mal de poitrine, décédé le 18 janvier 1762.(vue 21)

F.Renout
(administrateur CGPCSM)
Sources : registres paroissiaux de Seine Maritime


Documents joints

PDF - 143.3 ko