Métiers


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 25 juillet 2022
par  Francis RENOUT

Les rémouleurs, repasseurs de couteaux ou gagne-misère

La France des villes comme celle des campagnes a connu des centaines de petits métiers à travers les siècles, fruit de l’imagination et de la débrouillardise des classes les plus modestes.
Le rémouleur, qui autrefois, était une figure de nos rues a entièrement disparu de notre paysage (...)

mardi 21 juin 2022
par  Francis RENOUT

Au bon vieux temps des marchands de peaux de lapins

Traditionnellement appelé " Père la pouche " ou " Pé la pouque " dans le Pays de Caux.
Je me souviens qu’autrefois dans nos campagnes du Pays de Caux, où nous habitions, il y avait le passage du marchand de peaux de lapins que beaucoup d’enfants craignaient.
Dans les années (...)

lundi 28 février 2022
par  Francis RENOUT

Les tisserands cauchois ou « Cacheus d’navette »

Parmi nos ancêtres, on trouve régulièrement cette profession qui a eu un impact déterminant sur l’économie du Pays de Caux. Le textile a marqué la région de son empreinte. Les vieillards racontent que l’ancienne rivière de Saint-Valery, sortie des coteaux de Néville, fut bouchée avec des balles de laine, (...)

mercredi 26 janvier 2022
par  Francis RENOUT

Les métiers d’antan : le padouier

Deux façons d’interpréter ce titre « Aux fils du temps ». Ce terme peut-être pris dans le sens de la mesure du temps, d’une durée, d’un moment ou d’une période de l’histoire ; mais aussi dans le sens de brins de matière textile.
En consultant les actes paroissiaux de certains villages du (...)

lundi 20 décembre 2021
par  Francis RENOUT

Les métiers d’antan : Le Journalier, brassier ou manouvrier

Sur la trace de nos ancêtres, sur nos arbres généalogiques, qui n’a pas eu de journaliers ! Le journalier est aussi nommé brassier, manouvrier ou bagotier. En quoi consiste ce métier si fréquemment répandu dans les registres paroissiaux de l’ancien régime ?
Il est (...)

mardi 13 juillet 2021
par  Francis RENOUT

Petits métiers oubliés : Les monteurs de sable

« De Dieppe au Havre la côte présente une falaise ininterrompue, haute de cent mètres environ et droite comme une muraille. De place en place, cette grande ligne de rochers blancs s’abaisse brusquement et une petite vallée étroite, aux pentes rapides couvertes de gazon ras et de joncs marins, descend (...)

mercredi 23 juin 2021
par  Francis RENOUT

Les dentellières dieppoises

Implanté à Dieppe vers la fin du XVIème siècle, la dentelle ne se développe réellement qu’au début du XVII ème siècle. Le savoir-faire des dentellières est alors reconnue puisque Catherine De Rohan, duchesse de Longueville, désireuse d’ouvrir une école de dentelle dans son château d’Etrépagny, à Chantilly, (...)