Chapelles des pénitents - St Valery-en-Caux

samedi 9 avril 2016
par  Francis RENOUT
popularité : 3%

........Les trois chapelles des Pénitents de Saint Valéry en Caux .......

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Dans ces chapelles furent inhumées cinq personnes honorables dont l’histoire est aujourd’hui oubliée.

Je pense que beaucoup de personnes connaissent la chapelle Notre Dame du Bonsecours où il y a des expositions l’été. Celle-ci se trouve du côté du cloître et des jardins.

Par contre, je suis moins sûr que vous connaissiez les deux autres chapelles qui bordent la chapelle Notre Dame du Bon Secours. Il s’agit des chapelles Saint Adrien et Saint Nicolas qui sont elles aussi classées et qui sont riches en histoire.

JPEG - 1.9 Mo

La chapelle Saint Nicolas :

Nicolas Vasse, conseiller du Roi Louis XIV, premier maire perpétuel de Saint Valéry en Caux, fondateur du premier hôpital et marchand bourgeois y fut inhumé le 26 décembre 1698.

PNG - 62 ko

Cette chapelle dédiée à la Vierge fut certainement aussi dédiée à son bienfaiteur. Des messes y furent souvent dites suivant l’intention de ce dernier.

C’est grâce à lui et à ses dons personnels que fut créé le premier hôpital.

Sur son testament, établi en octobre 1698, Nicolas Vasse légua une belle somme aux pénitents ainsi qu’aux pauvres et aux dames de la charité de la paroisse de Saint Valéry en Caux.

PNG - 910.6 ko

A l’intérieur de cette chapelle se trouvait une statue faite avec du bois miraculeux de Notre Dame de Boulogne, trésor donné à l’ordre des pénitents par le père Oronce en 1639.

Nicolas Vasse est né le 15 décembre 1627 à Saint Valéry et fut marié à Marguerite Fauconnet.

Ses parents étaient Nicolas Vasse, receveur des tailles de Caudebec en Caux et Jeanne Lebreton.

Ses ancêtres furent Lieutenant général de la vicomté de Tancarville, écuyer et seigneur du Val et de Pierremare.

Nicolas et Marguerite Fauconnet n’eurent pas de descendance.

Deux de ses frères étaient établis à Saint Valéry en Caux : Adrien était apothicaire et Jean capitaine de navire.

PNG - 11.4 ko

La chapelle Saint Adrien :

Celle ci est dédiée à Saint Adrien, patron des Sires de Bréauté, seigneur de Néville, gouverneur de Saint Valéry en Caux, Chevalier des ordres du Roi Louis XIV et bienfaiteur des religieux. Leur blason brillait autrefois sur les vitraux.

Après les donations des seigneurs du lieu dont Adrien III De Bréauté, l’abbé de Fécamp, Archevêque du Duc de Guise, se décida le 1 mai 1623 à permettre l’établissement des pénitents dans le faubourg de Saint Valéry. Les pénitents choisirent, pour y bâtir leur couvent, une colline qui domine la ville. Je ne vais pas relater ici l’histoire de la famille De Bréauté.

Dans cette chapelle fut inhumé, soit François De Ricarville, Gentilhomme de Bois Robert, gendre d’Adrien De Bréauté ou son père Antoine de Ricarville. Le prénom n’ayant pas été mentionné je pencherais plutôt pour le premier.

PNG - 959.3 ko

C’est Jean Marie De Vernon (De Cernot), historien et religieux pénitent du tiers ordre qui apporta cette précision lors de sa visite en 1667. D’après mes recherches, cette inhumation put avoir lieu en décembre 1647.

Blason de la famille De Ricarville, seigneur de Bois Robert :

PNG - 11.4 ko

Trois autres inhumations eurent lieu dans ces chapelles, il est juste précisé : chapelle de la Vierge.

Il s’agit de Dame Guéroult, son mari et son fils. Celle ci était professe du Tiers Ordre Séculier.

Sur les vitraux de ces deux chapelles se trouvaient les blasons de ses bienfaiteurs : Adrien De Bréauté, Mr Janville de la Heuze, Mr D’Anglesqueville et autres.

F.Renout
(Administrateur cgpcsm)
Sources : actes de décès des registres des archives de Seine Maritime


Documents joints

PDF - 143.4 ko