Charles Constant HAVAS

mercredi 11 novembre 2015
par  Francis RENOUT
popularité : 1%

Charles Constant HAVAS

Curé de la paroisse de Néville jusqu’en 1792, défroqué lors de la Révolution, il devient Chef de Cabinet de Fouché de 1803 à 1815. Il est l’oncle de Charles-Louis Havas, fondateur de l’Agence Havas en 1835.

Curieuse figure de Néville, Il fit scandale en 1794 lorsqu’il contracta mariage avec une névillaise, Marie Louise Elizabeth Hervé, née en 1764. Son union est proclamée en la salle commune de « Montval l’Union » ,canton de Port Pelletier par Jean Duparc, officier public de la commune. Ce dernier négligea d’indiquer la profession du marié. On peut deviner son embarras devant la rédaction de l’acte.D’autre part, Il n’est pas fait mention de la mère de la mariée,ni d’aucun des frères,soeurs, oncles ou tantes du côté Herve et encore moins de l’abbé Herve qui réside à Néville. Le mépris familial pour ce mariage est total. Ce mépris dura 55 ans jusqu’au décès de Marie Louise Hervé en septembre 1848.

Biographie :

Charles est né le 20 novembre 1757 à Pont Audemer ,fils de Thomas Guillaume Havas ,négociant et de Marie Magdeleine Eude

1781:ordonné prêtre à Evreux en décembre,maître ès arts et gradué de l’université de Caen.

avant 1786 : chapelain de la chapelle Saint Thibaud au manoir de Bouville et vicaire à Saint Etienne la grande église.

1786:entre à la cure de Vatteville la Rue.

1787:l’Abbé Havas succède à l’abbé de la Pleigniere à Néville.Son vicaire est l’Abbé Saint Pierre HERVE,Névillais,né au hameau des Criquets et dont on retrouve sa signature sur l’acte de naissance de Marie Madeleine HERVE le 22 août 1802,avec le titre de curé de Crasville la Mallet.

1787 à 1792:prêtre,Curé de Néville (actes signés de lui même entre le 18 juin 1788 à décembre 1792), défroqué lors de la Révolution.

1789 : il est chargé par l’Archevêque de Rouen ,Monseigneur de la Rochefoucauld,de bénir la nouvelle cloche.

1790 : en mars,l’Abbé Havas préside la réunion en vue de procéder à la constitution du collège municipal.Au vu des résultats,celui ci est écarté de la municipalité.

1791:il prête serment à la constitution.Il est nommé "Administrateur" du département.

1791 à 1795 : l’Abbé HAVAS acquiert le presbytère de Néville et ses dépendances,8 acres et deux vergers pour 14100 livres.

1793 : il signe le registre d’état civil à titre de maire.Il juge bon de déposer ses lettres de prêtrise.

1794 : l’Abbé Havas a abdiqué de ses fonctions de curé depuis le 25 janvier.
1794:mariage le 26 août à Néville

1799 1814:Chef de division près le Ministère de la police générale au Cabinet de Fouché à Paris

1806 : le 17 octobre Inventaire avant divorce entre Charles-Constant Havas, domicilié à Néville et Marie-Louise-Elisabeth Hervé, demeurant même lieu

1807:domicilié à Néville en décembre et demeurant momentanément à Paris au N° 14 rue des Augustins.

1819 : il décède le 22 août 1819, à deux heures, dans sa maison située au faubourg saint clair, à Caudebec en caux. (acte N° 57 vue 110)

Francis Renout
(Administrateur cgpcsm)


Documents joints

PDF - 154.5 ko