Une très jeune mariée en 1813

mercredi 31 mai 2017
par  Francis RENOUT
popularité : 2%

PNG - 1.5 Mo

C’est à Grainville la Teinturière, village du Pays de Caux, que fut célébré le mariage de Sophie Antoinette Follet âgée de 15 ans et 6 mois et de François Alexis Follin âgé de 21 ans le 18 novembre 1813 (vue 52 des archives en ligne), tous deux cultivateurs.

Grainville la Teinturière, village rural et verdoyant, composé de 1200 habitants à cette époque, est situé dans la vallée de la Durdent, fleuve côtier qui prend sa source à Héricourt-en-Caux et se jette dans la Manche à Veulettes-sur-Mer.

PNG - 1002.3 ko

La mariée âgée de 15 ans et 6 mois, mineure et de plus orpheline, est dûment autorisée à contracter ce mariage par délibération de la famille FOLLET passée devant le juge de paix du chef-lieu de canton, à Cany, le 18 novembre 1813, même jour que le mariage.

Sophie Antoinette est la dernière fille du couple Pierre Jean Follet et Marie Magdeleine Duparc, mariés le 14 février 1776 à Barville. Ils ont respectivement 50 et 43 ans lors de sa naissance le 22 mars 1798 à Grainville la Teinturière. Sophie est la dernière fille du couple qui compte 5 frères et 4 sœurs nés entre 1776 et 1791. On s’aperçoit qu’elle a 22 ans de différence d’âge avec son frère aîné !

C’est donc à l’âge de 12 ans, que Sophie se retrouve orpheline de père et de mère, ceux ci décédés en 1809 et 1810. Où fut-elle élevée et par qui pendant ses 3 à 4 années avant son mariage ?

PNG - 455.9 ko

Les deux jeunes époux étaient donc mineurs au moment de leur mariage car, en 1804, le Code civil établit la majorité civile à 21 ans (article 488 ancien) et la majorité matrimoniale à 21 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons (avec possibilité de sommations respectueuses). La nubilité est à 15 ans pour les filles et 18 ans pour les garçons (article 144 ancien).

PNG - 410.6 ko

Née dans une famille de laboureurs ou de cultivateurs, c’est donc avec une autre famille de cultivateurs qu’elle va s’unir en cette année 1813. C’est à l’âge de 17 ans, que naîtra le premier enfant prénommée Catherine, en janvier 1815, à Gueutteville les Grès, village natal de son époux. De cette union naîtront 14 enfants entre 1815 et 1834 à Guetteville les Grès, Manneville ès Plains et Anglesqueville la bras long.

Sophie Antoinette Follet si elle s’est mariée très jeune, est aussi décèdée aussi très jeune à l’âge de 36 ans, le 9 août 1834 à Anglesqueville la bras long, trois mois après la naissance de son dernier fils, certainement épuisée par autant de naissances et le dur travail de la ferme à cette époque.

PNG - 419.5 ko

François Alexis Follin ne se remariera pas et continuera son métier de cultivateur. En 1861, au mariage de sa fille Marie Louise, il est veuf et cultivateur à Etalleville. C’est dans cette paroisse qu’il décèdera le 28 septembre 1865 à l’âge de 73 ans.

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Photos : tableau d’Albert Fourié représentant un repas de noce à Yport en 1886

http://mbarouen.fr/fr/oeuvres/un-repas-de-noces-a-yport

http://simarese.pagesperso-orange.fr/yport.htm

F,Renout
Sources : acte de mariage des archives départementales


Documents joints

PDF - 158.1 ko